Comment doper son hiver ?

C’est parti, le froid s’installe et l’hiver commence. Cette saison est propice au chocolat chaud sous une couette avec un film de Noël mais on peut aussi profiter à fond de tout ce que l’hiver à nous offrir! Voici quelques astuces, alimentaires ou non, pour booster votre hiver.

On épice son hiver

Avec du carvi (cumin des prés): une petite pointe de couteau dans le thé ou café du matin pour aider à l’équilibre de la glycémie.

Avec le clou de girofle, pour son action analgésique et antiseptique. La recette ‘Coup de fouet’ : faire chauffer 25cL de vin rouge + 3 clous de girofle + 1/4 de gousse de vanille pendant 5min. Ajouter 1 cc de miel et porter à ébullition pour éliminer l’alcool.

Avec de la cannelle, qui dynamise, réchauffe et calme la toux. Une pincée dans un yaourt, une compote, par ci, par là!

Avec du curcuma, anti-inflammatoire naturel, il aide contre les petites attaques hivernales.

On porte un chapeau

Outre le coté mode de l’accessoire, il s’agit de protéger le point Bai Qui ou 20VG. C’est un point de croisement de plusieurs méridiens, situé au sommet du crâne, où convergent tous les yangs du corps. Un petit bonnet permet qu’il reste au chaud et de garder ses forces.

On entame une cure de rhodiola

Cette plante est une cousine du ginseng, avec l’effet existant en moins. Elle aide à améliorer les performances physiques et mentales et à réduire la fatigue. Son action modifie le niveau de sérotonine et dopamine, deux neurotransmetteurs indispensables pour le cycle circadien.

On s’étire

Il suffit de cinq minutes tous les matins pour délier les muscles et donner envie de se lever. Il ne s’agit pas de mon domaine d’expertise alors j’ai chercher et trouvé auprès d’une personne compétente quelques exercices simples, à faire dans le lit: 1/ Sur le dos, pieds flex, on enfonce les talons dans le lit, on baisse le menton vers la poitrine et on étire les cervicales comme si un fil nous tirait par le haut du crâne. 2/ Toujours sur le dos, pointes de pieds allongées, bras tendus devant, on s’étire en renversant la tête en arrière et en douceur. On tient 20 à 30s. On fait de même en tournant la tête à gauche puis à droite. 3/ On fait la banane: allongé sur le dos, bras au dessus de la tête, la main gauche enserre le poignet droit et l’entraîne vers la gauche. Les jambes, jointes et tendues, accompagnent le mouvement vers la gauche. On garde la posture 20 à 40s en s’étirant à fond. Puis on fait de même à droite. Et voilà, nous sommes prêts à attaquer la journée. Vous pouvez également instaurer une séance de yoga dans votre emploi du temps, effet bien-être garantie.

On fait sa gym fenêtres (grandes) ouvertes

L’idée c’est de respirer profondément en faisant quelques mouvements. Bien couvert, pour ne pas s’enrhumer, on prend le temps d’inspirer et d’expirer au rythme des exercices. On peut également miser sur les huiles essentielles si un petit rhume pointe le bout de son nez.

On voit la vie en orange

C’est la couleur de l’énergie physique et celle de l’hiver. Alors on peut s’amuser à mettre des petites notes d’orange un peu partout. Et surtout dans notre alimentation: on mise sur les agrumes à tout moment de la journée pour un petit coup de fouet.

On boit du chaud

Lorsqu’il fait froid, c’est plus difficile de s’hydrater. On peut compter sur les tisanes pour nous réchauffer et apporter l’eau nécessaire à notre corps. Voici 3 recettes:

Réveil matin: Citron + Gingembre. Couper 4 lamelles de gingembre frais, laisser bouillir 5min dans 30cL d’eau. Ajouter le jus d’un citron

Pause détente: Cacao + Miel de thym. Diluer 2cc de cacao et 1cc de miel dans un peu d’eau chaude. Verser 25cL de lait (animal ou végétal). Vous pouvez aussi essayer le chocolat à la française.

Bonne nuit: Valériane et Lavande. Faire infuser pendant 10min, 1cs de chaque plante dans 50cL d’eau

On craque pour le croquant

Grosse fatigue et impression de faiblesse, c’est parfois le résultat d’une alimentation qui manque de croquant. En hiver, on opte souvent pour les purées, les soupes, les gratins,… qui se mangent vite et sans effort de mastication. Et parfois aussi le réconfort de pain de mie, gâteau, Nutella et autres papillotes, affichant un fort index glycémique. Résultat, on provoque des pics d’insuline, responsables du « coup de pompe ». Alors on équilibre la glycémie tout au long de la journée, on mange ‘al dente’ et on choisit des aliments nécessitant la mastication.

On se masse avant la douche

Ça réveille l’énergie et ça fait du bien à la peau. En activant la microcirculation, on se sent revigoré. Le corps est enfoui sous plusieurs couches de vêtements en hiver et il est un peu délaisser. N’oubliez pas celui qui vous porte, transporte, permets de ressentir le monde. « Prenez soin de votre corps, c’est le seul endroit que vous ayez pour vivre » – Jim Rohn

On fait monter la testostérone

Je ne vous vanterai pas les mérites d’une activité sous la couette, saine pour le corps et l’esprit. Je parle ici de faire grimper la testostérone, hormone de la vitalité, par l’activité physique. La saison est propice au cocooning mais il est essentiel également de se dépenser. On peut tout simplement marcher ou courir, ou même encore aller à la piscine. L’effet sortie au grand air, bien emmitouflé, après quelques longueurs est un délice.

On (s’)aère

En parlant de respirer, c’est justement bénéfique pour les poumons, le moral et l’énergie. L’oxygène joue un rôle fondamental dans la transformation des nutriments (glucides, protéines, lipides) en carburant.  S’il fait froid, on marche à bonne allure, le débit cardiaque s’accélère, la respiration est plus rapide et la quantité d’oxygène augmente. Et dans la maison, on continue d’aérer les pièces 15min par jour.

On mise sur les huiles essentielles

Selon les conseils d’une naturopathe, l’hiver on peut préparer un cocktail pour stimuler la zone du cerveau dédiée au plaisir et agir sur notre état émotionnel et physique. La recette: Orange douce 2mL + Citron 2mL + Pamplemousse 2mL + Mandarine 2mL, à diffuser dans la maison 10min avant de sortir. Attention, les huiles essentielles ne conviennent pas aux enfants, quelque soit le mode d’administration.

On garde la banane

Mais pas n’importe laquelle! La verte! Son index glycémique est plus bas que sa cousine jaune (souvent bien mûre) et elle apporte des sucres lents et du potassium. Parfait pour l’hiver!

Vous savez maintenant comment doper votre hiver, tout en bonne humeur 🙂

Une réponse sur « Comment doper son hiver ? »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s